Service de broyage à domicile

Le broyage à domicile est la meilleure alternative à la déchèterie.

A ce jour, les résidus de jardin représentent en déchèterie 17 236 tonnes, alors que ce sont de véritables ressources pour le potager

Pour encourager la valorisation de ces résidus, l’agglomération du Cotentin, propose une solution à moindre coût à ses habitants.

Un nouveau service à domicile

Le broyage des tailles de haies ou d’élagage présente de nombreux avantages pour les habitants et notamment l’utilisation du broyat pour le paillage ou le compostage, évitant ainsi l’achat d’engrais ou d’éléments de paillage et permettant de réduire l’arrosage et le désherbage.

Cette démarche éco-responsable permet une meilleure gestion des jardins mais également de soulager les usagers en limitant les transports des branchages en déchèterie.

Une action sociale et solidaire

Dans un souci de lutte contre l’exclusion et de soutien à l’accompagnement individualisé, l’agglomération du Cotentin a confié cette prestation à une structure d’insertion par le travail, employant des travailleurs défavorisés.

Le prestataire sera chargé d’informer chaque usager sur les utilisations possibles du broyat mais également sur la pratique du compostage.

Comment bénéficier de ce service ?

Pour bénéficier de ce service, il est nécessaire de prendre contact avec le prestataire.
Pour cela, 3 solutions :

Le prestataire vérifiera l’éligibilité du demandeur puis un rendez-vous sera fixé.

La résidence (principale ou secondaire) du demandeur doit obligatoirement se trouver sur le territoire de l’agglomération du Cotentin et posséder un accès direct au jardin.

Le rendez-vous sera confirmé lors de la réception de la convention, préalablement signée.

Un service payant

La prestation de broyage revient pour l’usager à 25 € pour la 1ère heure.
La demi-heure supplémentaire sera à 100% à la charge de l’usager, soit 35 €.
La collectivité prend en charge plus de 80% du coût de la prestation, soit 107 € sur les 132 €.

La prestation est limitée à une opération de broyage par année civile et par foyer.
Les regroupements entre voisins sont tout à fait possibles.

Astuces : adoptez une tondeuse mulching !
Elle hache l’herbe tondue et la redépose sur la pelouse, plus besoin de vider le bac de ramassage, de fertiliser le gazon, etc.
L’herbe hachée se comporte comme un paillis protecteur contre la sécheresse et c’est gratuit !

Les commentaires sont fermés.

  • Flamanville compte 7 lavoirs dont certains ont été restaurés.
  • Un parcours légendé par le centre permanent d'initiatives pour l'environnement du Cotentin est installé dans la forêt.
  • Fils d'un tailleur de pierres de Flamanville, Lucien Goubert (1887-1964) était un des peintres les plus populaires de Cherbourg et du Cotentin
  • Évêque de Perpignan, Jean-Hervé Bazan (1660-1721) était le fils d'Hervé Bazan seigneur de Flamanville.
  • Charles de Sesmaisons (1805-1867) descendant d'un grand d'Espagne fut un des successeurs sur les terres du château de Flamanville.
  • Flamanville compte 1766 habitants.
  • La superficie de Flamanville est de 722 hectares.
  • La densité de la population est de 238 habitants par kilomètre carré.
  • En 2005 : création du jardin conservatoire du dahlia.
  • Flamanville possède la plus importante collection française de dahlias.
  • Nous sommes à 20 minutes de la ville de Cherbourg.
  • Vous pouvez voir d'anciennes pierres tombales à croix nimbées dans l'église.
  • A Flamanville il y a un groupe scolaire et un collège.
  • La Diélette est un fleuve côtier.
  • Ouverture d'une section surf et sauvetage aquatique au collège Lucien Goubert.