Le jardin des dahlias

Bienvenue dans le jardin des Dahlias

Il était une fois l’histoire du dahlia…

Originaire du Mexique, il est découvert par des botanistes Espagnol au 16ème siècle. Il arrive en Europe au début du 19ème siècle puis en France en 1802. Il appartient à la famille des composées, son tubercule était consommé et le feuillage destiné au bétail. Son nom provient du botaniste suédois André Dahl.

Oui mais ceux de Flamanville ?

Ils sont arrivés en novembre 1999, achetés à Monsieur Lappasset après  cessation de son activité. Nous découvrons alors une soixantaine de variétés différentes.

La première plantation se fera en mai 2000 dans le jardin d’une superficie de un hectare derrière l’Orangerie du château. Bientôt 18000 tubercules seront installés, les conseils de Monsieur Lappasset  et Monsieur Clenet, président d’honneur de la Société Française du dahlia seront alors les bienvenus.

Ensuite Flamanville fait l’acquisition d’une trentaine de variétés jusqu’en 2005 provenant des établissements Oxadis, Vilmorin, Turc, Dalga et le parc de la tête d’Or de Lyon.

2005 : création du jardin conservatoire du dahlia

Ce jardin regroupe et pérennise les collections éparses des membres de la Société du Dahlia. L’objectif est de sauver de la disparition rapide, les variétés de dahlias françaises, belges, allemandes, néerlandaises, américaines et autres pays puis de les conserver en bon état.

2009 : bilan du conservatoire

Il représente environ 1000 variétés soit plus de 2800 tubercules, en cinq ans, le conservatoire a pratiquement doublé la collection végétale. Enfin notre conservatoire a été homologué par le conservatoire des collections végétales spécialisées en tant que collection nationale.

Faut-il rappeler qu’à ce jour Flamanville possède la plus importante collection française de dahlias.

Société Française du Dahlia

Comprendre la collection (PDF 22.71Ko)

 

  • Flamanville compte 7 lavoirs dont certains ont été restaurés.
  • Un parcours légendé par le centre permanent d'initiatives pour l'environnement du Cotentin est installé dans la forêt.
  • Fils d'un tailleur de pierres de Flamanville, Lucien Goubert (1887-1964) était un des peintres les plus populaires de Cherbourg et du Cotentin
  • Évêque de Perpignan, Jean-Hervé Bazan (1660-1721) était le fils d'Hervé Bazan seigneur de Flamanville.
  • Charles de Sesmaisons (1805-1867) descendant d'un grand d'Espagne fut un des successeurs sur les terres du château de Flamanville.
  • Flamanville compte 1766 habitants.
  • La superficie de Flamanville est de 722 hectares.
  • La densité de la population est de 238 habitants par kilomètre carré.
  • En 2005 : création du jardin conservatoire du dahlia.
  • Flamanville possède la plus importante collection française de dahlias.
  • Nous sommes à 20 minutes de la ville de Cherbourg.
  • Vous pouvez voir d'anciennes pierres tombales à croix nimbées dans l'église.
  • A Flamanville il y a un groupe scolaire et un collège.
  • La Diélette est un fleuve côtier.
  • Ouverture d'une section surf et sauvetage aquatique au collège Lucien Goubert.