Les Iles anglo normandes

iles-anglo-normandes-1Il y a très longtemps, un géant, du bord de la côte du COTENTIN, s’amusait à faire ricocher des cailloux sur la mer, sa force et son amusement furent tels que des tas s’amoncelaient tout au long du rivage, la mer et les courants si fort en ces lieux en firent des îles, ainsi naquirent JERSEY, LES MINQUIERS, GUERNESEY, SERQ, BRECQHOU, HERM, JETHOU, LES ECREHOU, ALDERNEY, et de multitudes de petits cailloux découvrant à marée basse.

au 5ème siècle, les bretons occupèrent ces îles lors de leur exode vers l’ARMORIQUE,

Elles furent reliées à la Normandie en 1066 lors de la remise par le roi de France du comté de COUTANCES à Guillaume Le CONQUERANT vainqueur de la bataille d’HASTING.

iles-anglo-normandes-2En 1204, Philippe Auguste confisqua les territoires Normands continentaux du roi Jean Sans Terre, les îles alors devinrent Britanniques.

Elles dépendent directement de la couronne britannique, mais elles sont sous souveraineté du duc de Normandie, titre détenu par la monarchie anglaise en 1066, cette autonomie garantie par ce statut fait que les îles ne font pas partie de l’union Européenne.

Même si l’on y parle essentiellement Anglais, un langage Anglo-normand appelé « moyen anglais » existe encore de nos jours, ce langage fut introduit par les membres de la cour et les barons venus de France.

iles-anglo-normandes-3Jersey où les vieilles coutumes côtoient le commerce international, banques, aéroport, aérodrome, commerces, hôtels, agriculture maraichère et florale, tourisme, participent à la vie locale très dense.

Guernesey, île des roses et des fleurs de printemps, chère à Victor HUGO qui y séjourna en exil pendant quinze ans et tomba amoureux de l’île.

Après avoir passé le grand ou le petit Russel, courants extrêmement violents longeant l’île, vous serez accueillis par les insulaires ; dépaysement , calme , gastronomie à faire pâlir les chefs français, un cocktail british de vacances assurées.

SERQ, HERM, petites îles souvent ignorées des touristes, vous proposeront, si vous êtes de bons marcheurs, des balades inoubliables, hôtels , restaurants , pubs disséminés tout au long de votre parcours sont à votre disposition, l’accès de ces îlots se fait par rotations maritimes journalières depuis Guernesey.

BRECQHOU, îles des frères BARCLAY, n’est pas visitable puisque privée, vous pourrez cependant l’admirer en vous rendant à SERQ, la construction d’un château fort récent et d’un petit port vous permet de visualiser cette île atypique.

iles-anglo-normandes-4LES ECREHOU, récemment occupée pacifiquement par les pêcheurs Normands de CARTERET, fait partie d’une gestion administrative particulière entre l’état français et l’Angleterre, un compromis d’exploitation des zones territoriales de pêche entre Français et Anglo-Normands est mis en place, il est autorisé d’y débarquer pour pratiquer la pêche de loisir à pied.

Cette île abritent une dizaine de maisons perchées sur les rochers, la mer et le vent structurant le bâti lors de tempête hivernale, quelques-unes disparaissent au gré des flots et sont reconstruites au printemps suivant.

ALDERNEY, l’île située la plus au Nord, à quelques encablures de la pointe du Cotentin face à GOURY, vit essentiellement du tourisme et depuis peu de profit provenant de jeu de casino virtuel.

iles-anglo-normandes-5Alderney a une histoire riche, des paysages merveilleux et sauvegardés, des plages de sable fin, des sentiers pédestres, des hôtels et logements accueillants, un véritable sens de l’hospitalité, un camping, des hôtels, un golf, un port, une ville commerçante (Saint Anne) et même un hôpital

Cette île fut occupée de 1940 à 1945 par les allemands, ils y construisirent un camp de concentration réservé aux soldats russes, la libération de cette île n’eut lieu qu’en 1946, les alliés délaissant les habitants et occupants qui crièrent famine, une page difficile de l’histoire de l’île.

Des liaisons maritimes vous amènent sur l’île depuis Diélette ou Carteret, vous pourrez y découvrir par le sentier longeant le bord de mer, des forts, des garennes donnant d’ailleurs aux habitants le surnom de «les lapins », des faisans et autres gibiers prouvant la gestion écologique chère aux îliens.

iles-anglo-normandes-6Le saviez vous : sur la pointe du Cotentin, l’île est nommée AURIGNY, ce nom provient des pêcheurs locaux qui en désignant du bout de bras l’île disaient en patois (no va à la pèque aux arignies), le temps transposant ce patois en (on va à la pêche à AURIGNY).

  • Flamanville compte 7 lavoirs dont certains ont été restaurés.
  • Un parcours légendé par le centre permanent d'initiatives pour l'environnement du Cotentin est installé dans la forêt.
  • Fils d'un tailleur de pierres de Flamanville, Lucien Goubert (1887-1964) était un des peintres les plus populaires de Cherbourg et du Cotentin
  • Évêque de Perpignan, Jean-Hervé Bazan (1660-1721) était le fils d'Hervé Bazan seigneur de Flamanville.
  • Charles de Sesmaisons (1805-1867) descendant d'un grand d'Espagne fut un des successeurs sur les terres du château de Flamanville.
  • Flamanville compte 1766 habitants.
  • La superficie de Flamanville est de 722 hectares.
  • La densité de la population est de 238 habitants par kilomètre carré.
  • En 2005 : création du jardin conservatoire du dahlia.
  • Flamanville possède la plus importante collection française de dahlias.
  • Nous sommes à 20 minutes de la ville de Cherbourg.
  • Vous pouvez voir d'anciennes pierres tombales à croix nimbées dans l'église.
  • A Flamanville il y a un groupe scolaire et un collège.
  • La Diélette est un fleuve côtier.
  • Ouverture d'une section surf et sauvetage aquatique au collège Lucien Goubert.