Du lundi au vendredi 8:45–11:45

Église

Histoire

D’un aspect massif et ancien, l’église de Flamanville est chargée d’histoire.

Les plus anciens documents situent la venue de Saint-Germain dit aussi Le Scot en 429 pour évangéliser cette contrée. Selon la légende, venu par la mer sur une barque en forme de roue, à Diélette, il aurait tué un monstre qui terrorisait le pays, dans une grotte appelée Baligan.

Par la suite, une chapelle puis une église furent édifiées à Diélette près du Mont Saint-Gilles.

Cette église étant assez loin du centre de la paroisse et du château, il fut décidé d’en construire une nouvelle, l’actuelle. Le châtelain Herbé Basan légua 7000 livres et sa seconde femme 3000, à condition que les Flamanvillais fassent eux-mêmes ce travail. Pendant un an, ce chantier fut de grande envergure : granit à extraire et travailler sur place, charrois, maçonneries, toitures… La consécration eut lieu à Noël 1670.

De plan cruciforme, l’église de Flamanville possède plusieurs particularités : une petite chapelle voûtée Sainte-Barbe patronne des mineurs, un clocher-porche en forme de tour carrée, des statues de bois des XVIIe et XVIIIe siècles, des fonds baptismaux du XIIIe siècle, des vitraux consacrés à Saint-Germain dont une relique subsiste à l’intérieur de l’église, une relique de Sainte-Réparate martyre romaine du IIIe siècle, un dallage constitué d’anciennes pierres tombales à croix nimbées.
Depuis le 3 décembre 2017, la paroisse des Pieux et de Flamanville fusionnent. Le nom de la paroisse est Saint Clair des Pieux.

Culte religieux : La paroisse Saint-Germain regroupe les communes de Flamanville, Héauville, Helleville, Siouville et Tréauville.

Curé desservant : Jacques HAUPAIS.

Présentation

A. Clocher-porche
B. Nef
C. Chapelle Ste Barbe
D. Chapelle St Sébastien
E. Croisée du transept
F. Petite chapelle latérale
G. Choeur
H. Sacristie

1. Piscine du sanctuaire, granit – 1669.
2. Verrière : Saint Louis, roi de France – verre peint vers 1880-1890.
3. Verrière : Saint Paul, apôtre – verre peint vers 1880-1890.
4. Verrière : St Jacques le Majeur, pèlerin – verre peint vers 1880-1900.
5. Verrière : crucifixion avec la Madeleine au pied de la croix – verre peint vers 1880-1900.
6. Fonts baptismaux et leur couvercle. Cuve cloisonnée en granite reposant sur quatre colonnes d’angle en granite et sur une colonne centrale en calcaire, XVII siècle.
7. Lutrin à l’aigle – bois de chêne polychromé et doreé – début XVIIIe siècle.
8. Autel latéral sud, tabernacle, retable à deux colonnes et quatre pilastres, entablement – Bois de chêne naturel partiellement doré – XIXe siècle.
9. Statue : St Germain évêque. Bois décapé – XVIIIe siècle.
10. Statue : Vierge à l`Enfant. Bois (de tilleul ?) décapé – fin XVIIe siècle.
11. Autel latéral nord – Bois cle chêne – XIXe siècle.
12. Tableau et son cadre : l’Annonciation – peinture à l’huile sur toile (tableau) et bois peint – XIXe siècle.
13. Bannière de St Germain le Scot – seconde moitié du XIXe siècle.
14. Chaire à prêcher. Bois de chêne – XVIIIe siècle.
15. Groupe sculpté : saint Thomas mettant ses doigts dans la plaie du Christ – Bois de chêne décapé et ciré – XVIIe siècle.
16. Statue : Sainte Marie Madeleine. Bois de chêne décapé – fin.XVIIe siècle.
17. Epitaphe armoriée d’Agnès Bonnemain, épouse de Jacques de la Chapelle. Pierre calcaire – vers 1687.
18. Verrière: arrivée à Diélette de St Germain à la rouelle, Verre peint, 1926 par H.Mazuet à Bayeux.
19. Verrière : St Germain le Scot enchaînant le dragon dans le trou Baligan. Verre peint, 1926 par H.Mazuet à
Bayeux.
20. Quarante deux pierres tombales à croix nimbée remployées en pavage dans l’église entre 1718 et 1722 -granite, époque médiévale ?

Tous les jours, de 8h30 à 17h30.

9h45 : Alternativement dans l’une des quatre églises autres que Flamanville (Héauville, Helleville, Siouville ou Tréauville). 

11h00 : Flamanville.

Presbytère de Flamanville
02 33 52 48 35

Ajuster les polices
Contraste