Du lundi au vendredi 8:45–11:45

Littoral

En longeant le littoral de Flamanville, du port Diélette au Havre Jouan, Flamanville vous offre des paysages à couper le souffle.

Le cap de Flamanville

Le cap de Flamanville est un promontoire rocheux dominé par des falaises orientées au sud et à l’ouest, qui culminent à 89 mètres. À leur sommet, vous découvrirez un dolmen, La Pierre au Rey, et un ancien sémaphore datant de 1867 désormais reconverti en restaurant. Depuis ce panorama, au large, vous surplombez le passage de la Déroute.

Le sémaphore

Au cours de vos balades entre ajoncs et verdure, faites une pause au Cap de Flamanville. A 85 mètres au-dessus du niveau de la mer, vous découvrirez les bâtiments d’un ancien sémaphore de la Marine nationale datant de 1867. Aujourd’hui restauré, il abrite depuis 1988 un restaurant et un gîte d’étape très prisé des randonneurs.

Ce site, avancé sur la mer, fut retenu dès 1794 pour devenir un des postes de la ligne de vigies implantées sur les côtes françaises.

Le sémaphore de Flamanville vit le jour en 1807 : un mât, fonctionnant par un système de poulies et de bras, y fut conçu à l’origine uniquement pour la Marine. Il permettait à ceux qui surveillaient la circulation maritime de communiquer à distance avec les bâteaux.

Ses ailes pouvaient prendre jusqu’à sept positions différentes, et composer au total 343 signaux. Au milieu du XIX° siècle, on coupla au mât un télégraphe électrique, moyen de communication instantanée. La Marine avait alors acquis 440 m2 de falaises incultes près du cap.

On construisit alors le bâtiment : d’une façade de 19m, il comportait des logements pour les deux guetteurs et leurs familles, ainsi qu’une salle semi-circulaire où était implanté le mât haut de 18m. En 1923, on y ouvrit un poste de téléphone public. Puis en 1928, le mât disparut, remplacé par des antennes qui fonctionnèrent jusqu’à la mise en service du CROSS de Jobourg au début des années 70, signant la fin de l’activité de surveillance à Flamanville.

Vendu par la Marine à la commune en 1984, le sémaphore fut transformé trois ans plus tard en gîte d’étape et inauguré en 1989.

Le Havre Jouan

Situé sur le littoral de la commune Flamanville, dans l’anse de Sciotot, le Havre Jouan est une petite cale à bateau célèbre pour sa géologie.

Sur l’estran du Havre Jouan visible à marée basse, au pied de la falaise granitique, les cornéennes forment le platier rocheux.

En bordure de falaise pour rejoindre les chemins de randonnée, surplombez l’anse de Sciotot et ses 4 kilomètres de plage de sable fin. Un véritable décor de carte postale !

Havre Jouan Flamanville

Au-dessus du Havre Jouan, perché en haut d’une falaise, découvrez l’atelier de sculpture de Ghislaine Vernaujoux, ses œuvres et installations.

Plus d’informations

Ajuster les polices
Contraste